« Tous les articles

50 conseils pour le rétablissement des TOC

  1. Réduisez le nombre de compulsions autant que vous le pouvez.
  2. Arrêtez de parler constamment des TOC.
  3. Arrêtez de lire sur les TOC constamment.
  4. N’essayez pas d’éviter tout ce qui a trait aux TOC.
  5. Arrêtez de chercher des gens qui ont exactement la même peur que vous.
  6. Arrêtez de tester votre degré d’anxiété en permanence, posez le thermomètre de l’anxiété.
  7. N’essayez pas de mettre une date sur la fin de vos TOC
  8. Arrêtez de vous dire que ça serait tellement mieux si vous n’aviez pas de TOC, ou de regretter le temps où vous n’aviez pas de TOC.
  9. Arrêtez de vous répéter des mantras ou de vous dire constamment “c’est juste une pensée”, c’est une compulsion.
  10. Le travail de maman n’est pas de guérir vos TOC.
  11. Vous n’avez pas besoin de parler à tout le monde de vos TOC ou d’avoir “TOC” dans votre pseudo. Les TOC ne sont pas notre identité, tout comme l’asthme n’est pas notre identité. Si vous voulez partager votre expérience de manière non compulsive, c’est bien, mais seulement si vous le voulez et pas parce que vous vous sentez obligés de le faire.
  12. Il n’y a pas de 🔑 de guérison qui tienne en une seule phrase et qui fera disparaître les TOC pour toujours.
  13. Le rétablissement prend du temps et de l’entraînement, c’est frustrant je sais mais ça fait partie du processus que nous devons suivre.
  14. Il n’y a pas de supplément alimentaire ou de régime qui guérisse les TOC.
  15. Les médicaments aident à atténuer les symptômes mais ne guérissent pas les TOC.
  16. Le TOC est généralement mal compris.
  17. Le trouble obsessionnel-compulsif léger et le trouble obsessionnel-compulsif chronique sont différents. Le TOC chronique nécessite généralement un niveau plus profond d’acceptation et de compréhension du TOC.
  18. “Les pensées sont juste des pensées” ne souffit souvent pas lorsque le trouble obsessionnel-compulsif est ancré depuis longtemps et que la culpabilité et l’anxiété persistent en arrière-plan.
  19. La pleine conscience seule n’est généralement pas suffisante pour un rétablissement à long terme.
  20. La peur est une illusion.
  21. L’évitement n’est jamais la solution.
  22. En général, vous ne pourrez pas passer à autre autre chose en qualifiant une pensée de “pensée TOC” si vous êtes totalement convaincu qu’elle est réelle.
  23. L’exposition que vous repoussez est généralement l’étape de rétablissement la plus importante.
  24. La famille et les amis ne comprennent généralement pas les TOC et vous n’avez pas besoin qu’ils les comprennent. C’est un bonus si c’est pas cas, mais pas une nécessité.
  25. Il n’existe pas de TOC incurable.
  26. Le rétablissement est un voyage que nous faisons seuls, les autres peuvent nous guider, mais c’est à nous de faire le chemin. Il est essentiel d’en prendre la responsabilité.
  27. Personne ne nous doit le rétablissement.
  28. Arrêtez de googler les remèdes futurs, vous avez ce dont vous avez besoin dès maintenant.
  29. Le sport fait partie d’une structure de vie saine. Très utile pour le rétablissement.
  30. La vie est courte, soyez proactif, ne repoussez pas sans cesse le rétablissement.
  31. Qui que vous choisissiez comme coach/thérapeute, assurez-vous qu’il a une compréhension approfondie du TOC et qu’il n’a pas seulement travaillé avec des TOC légers.
  32. La persistance est l’ingrédient clé.
  33. Se plaindre est un investissement à rendement nul.
  34. Le progrès dépend de nous.
  35. Nous ne remarquons pas les progrès instantanément et souvent nous ne les voyons qu’en regardant en arrière. Les améliorations sont souvent petites à certains moments et font des bonds à d’autres.
  36. Le rétablissement n’est pas linéaire, il y a beaucoup de pics et de creux qui s’équilibrent avec le temps. N’oubliez pas cependant que certains de nos pires jours suivent nos meilleurs jours et vice versa.
  37. Les retours en arrière peuvent survenir à tout moment.
  38. Les retours en arrière ne sont pas des retours à la case départ.
  39. Les retours en arrière donnent l’impression que vous n’avez jamais progressé.
  40. Prenez le rétablissement au jour le jour, un jour après l’autre.
  41. Emmenez l’anxiété avec vous, n’essayez pas de la faire disparaître. Essayer intérieurement de vous en débarrasser ou de la forcer à partir ne font que l’augmenter.
  42. Ce que vous ressentez maintenant n’est pas éternel.
  43. Votre futur “vous” vous remercie pour le travail que vous fournissez aujourd’hui.
  44. Le rétablissement ne se produit pas tout seul.
  45. Les TOC ne disparaissent pas avec l’âge.
  46. Si vous lisez un livre, terminez-le, ne le survolez pas et ne sautez pas de livre en livre.
  47. Ne passez pas de thérapeute en thérapeute à la recherche d’une solution rapide.
  48. Le rétablissement n’est pas une solution rapide.
  49. Le rétablissement n’est pas très complexe mais il prend généralement plus de temps que nous le souhaiterions.
  50. Vous allez y arriver 💪🏻

Vous pourriez aussi aimer

Vous souhaitez apporter une amélioration à la traduction d'un article ? Contactez-moi